Laser Yag : Capsulotomie

Une capsulotomie consiste à réaliser une ouverture au sein de la capsule du cristallin. Ce geste est effectué soit au cours de la chirurgie de la cataracte (caspulotomie antérieure), soit après celle-ci, en cas d’opacification de la capsule postérieure (cataracte secondaire).

Capsulotomie antérieure – chirurgie de la cataracte

Au cours de la chirurgie de la cataracte, le chirurgien doit effectuer une découpe circulaire de la capsule antérieure du cristallin, dont le diamètre avoisine 5.5 mm. Les manœuvres visant à extraire le cristallin sont ensuite accomplies au travers de cette ouverture. Actuellement effectuée de façon manuelle, la découpe de la capsule antérieure du cristallin pourra être accomplie de manière automatisée grâce au laser femtoseconde(capsulotomie au laser femtoseconde).

Capsulotomie postérieure au laser YAG: cataracte secondaire

La cataracte secondaire est une complication de la chirurgie de la cataracte. Elle survient après la chirurgie, dans un délai très variable, de quelques semaines à plusieurs années. Elle correspond à la perte progressive de la transparence de l’enveloppe du cristallin (sac capsulaire). Ce sac est conservé au cours de la chirurgie de la cataracte car il est transparent et surtout, sert de support naturel pour l’implant de cristallin artificiel destiné à remplacé le cristallin retiré. Cette perte de transparence est provoquée par la prolifération de cellules résiduelles du cristallin (ces cellules de nature « épithéliales » ont des propriétés remarquables). Les symptômes visuels provoqués par la perte de transparence du cristallin sont proches de ceux de la cataracte « primitive ».

Le traitement de la cataracte secondaire repose sur l’ouverture de la capsule postérieure au laser YAG. Ce geste est effectué sous anesthésie topique (gouttes), dure quelques minutes et est parfaitement indolore. Une prescription de collyre anti inflammatoire et hypotonisant doit être effectuée pour prévenir les complications de la capsulotomie (inflammation, poussée de tension oculaire,etc.).

La capsulotomie, qui consiste  en l’ouverture de la capsule postérieure du cristallin avec un laser YAG, sous anesthésie locale (gouttes) est un geste fréquent puisque l’on considère classiquement que 30% des yeux opérés de cataracte présentent un taux d’opacification capsulaire significatif à 3 ans. Certains matériaux d’implants (hydrophiles) semblent plus fréquemment associés à la cataracte secondaire que d’autres, plus hydrophobes.